Notre écosystème 2018-06-13T10:39:50+00:00

Tout un écosystème médical au service de tous

inCORPUS® est le premier système d’analyse prédictive basé sur la mesure de variabilité de la fréquence cardiaque,
intégrant les analyses temporelles et fréquentielles.
Il est composé de :

Un cloud central

Siège de l’intelligence médicale numérisée

Une application « body balance energy »

Check up énergie corporelle (SNA etc…)
Une technologie exclusive qui donne l’état du système nerveux autonome et son adaptation aux conditions de vie de l’utilisateur. Cette méthode donne accès à des informations non ressenties par l’utilisateur, qui ne sont pas cliniquement détectables.

« incorpus® Training Load »

Une technologie exclusive qui donne le coût physiologique de toute activité humaine. C’est une mesure objective de la charge de travail et de la charge d’entraînement.
En agrégeant les données fournies par Body Balance Energy et la charge d’entraînement, inCORPUS® détermine un score de fitness jusqu’à 60 jours.
inCORPUS® calcule également, en fonction de la charge de travail et de la charge d’entraînement, le risque de blessure.
En utilisant des méthodes de rétro-calcul, inCORPUS® construit un horaire de travail ou d’entraînement adapté à vos capacités.

Une application « body impulse »  de bio impédance

inCORPUS® fournit un rapport complet et détaillé sur la composition de votre corps et vos activités cellulaires en utilisant 80 paramètres de bio-impédance.

Une application « MyFooding »

Un questionnaire d’enquête alimentaire

L’analyse de toutes les données acquises et les scores calculés permettent de créer un phénotype bio-numérique pour chaque utilisateur.
Ce phénotype est utilisé pour modifier votre style de vie, soit pour traiter une pathologie ou pour renforcer les capacités de l’utilisateur.

Une application « SmartAgenda »

Véritable planning de vie.
En utilisant le phénotype bio-numérique, l’IA de be.care SA proposera : une activité physique adaptée, de l’hydrothérapie, de la physiothérapie, de l’aromathérapie, de la physiothérapie et l’adaptation de l’alimentation.
Ceci en fonction de chaque individu.
Nous savons qu’en régulant l’entrainement de façon appropriée pour chacun, nous pouvons augmenter sa capacité physiologique de l’ordre de 30%.
Toutes ces mesures peuvent être insérées automatiquement dans l’agenda de vie de l’utilisateur ou de l’accompagnateur conseil.

Chez l’ensemble des êtres vivants sur notre planète, les espèces qui survivent le mieux sont celles qui s’entraident et interagissent avec leur environnement.
L’environnement de l’être humain a beaucoup évolué. Il est composé de toutes sortes de technologies mais toujours d’éléments naturels vitaux.

Nous avons donc à réinventer régulièrement, au fur et à mesure des avancées technologiques, de nouveaux « écosystèmes » qui associent ces technologies.
Mais ces innovations doivent toujours être contrôlées par le corps médical et au service des êtres humains et jamais l’inverse.