Notre écosystème2018-10-11T19:43:46+00:00

Tout un écosystème médical au service de tous

inCORPUS® est le premier système d’analyse prédictive basé sur la mesure de variabilité de la fréquence cardiaque,
intégrant les analyses temporelles et fréquentielles.
La méthodologie inCORPUS est basée sur 4 modules se complétant pour offrir une appréciation d’ensemble de l’état de santé de l’utilisateur.:

inCORPUS ENERGY

inCORPUS ENERGY recueille des données sur la variabilité de la fréquence cardiaque une fois par semaine au minimum pour chaque individu. Ce module permet de mesurer les niveaux énergétiques et de proposer des remédiations adaptées.

inCORPUS TRAINING LOAD

inCORPUS TRAINING LOAD quantifie la valeur de l’activité humaine (coût physiologique) afin d’obtenir un score. Ce module permet de gérer la charge de travail et d’entrainement de chacun.

inCORPUS BIO IMPULSE

inCORPUS BIO IMPULSE utilise la bio-impédance pour identifier la composition corporelle de chaque individu au travers 80 paramètres différents. Ce module permet de mesurer la part de masse graisseuse de l’utilisateur.

inCORPUS MY FEEDING

inCORPUS MY FEEDING est un questionnaire alimentaire pour identifier les habitudes de chaque individu.

L’analyse de toutes les données acquises et les scores calculés permettent de créer un phénotype bio-numérique pour chaque utilisateur.
Ce phénotype est utilisé pour modifier votre style de vie, soit pour traiter une pathologie ou pour renforcer les capacités de l’utilisateur.

Une application « SmartAgenda »

Véritable planning de vie.
En utilisant le phénotype bio-numérique, l’IA de be.care SA proposera : une activité physique adaptée, de l’hydrothérapie, de la physiothérapie, de l’aromathérapie, de la physiothérapie et l’adaptation de l’alimentation.
Ceci en fonction de chaque individu.
Nous savons qu’en régulant l’entrainement de façon appropriée pour chacun, nous pouvons augmenter sa capacité physiologique de l’ordre de 30%.
Toutes ces mesures peuvent être insérées automatiquement dans l’agenda de vie de l’utilisateur ou de l’accompagnateur conseil.

Chez l’ensemble des êtres vivants sur notre planète, les espèces qui survivent le mieux sont celles qui s’entraident et interagissent avec leur environnement.
L’environnement de l’être humain a beaucoup évolué. Il est composé de toutes sortes de technologies mais toujours d’éléments naturels vitaux.

Nous avons donc à réinventer régulièrement, au fur et à mesure des avancées technologiques, de nouveaux « écosystèmes » qui associent ces technologies.
Mais ces innovations doivent toujours être contrôlées par le corps médical et au service des êtres humains et jamais l’inverse.