< Ambassadeurs

Néé avec une malformation de l’avant-bras gauche (agénésie) en 1994, Marie Bochet chausse ses skis pour la première fois en maternelle puis suit les traces de son frère en adhérant à l’âge de 5 ans au club des sports des Saisies.

A 11 ans, la savoyarde dispute ses premiers championnats de France. A 15 ans, Marie est la première athlète handisport à intégrer la section ski de haut niveau de la FFS. Elle bénéficie alors d’un emploi du temps aménagé pour les compétitions et entrainements pendant toutes ses études.

Son ascension est fulgurante. Pour ses premiers Jeux Paralympiques à 16 ans, en 2010 à Vancouver, Marie se hisse au pied du podium du slalom et du super combiné (catégorie debout). Marie rentre en France avec une idée fixe : s’entrainer, s’entrainer encore et encore, progresser toujours, pour aller chercher l’or aux prochains Jeux. Dès l’année suivante, elle prend sa revanche et remporte deux titres de Championne du Monde à seulement 17 ans !

Apres avoir décroché sept titres aux Championnats du monde 2011 et 2013, Marie participe aux Jeux Paralympiques à Sotchi en 2014 : elle réussit l’exploit de décrocher 4 médailles d’or sur les cinq possibles, exploit qu’elle rééditera 4 ans plus tard sur les Jeux Paralympiques 2018 tout en étant porte drapeau de la Délégation Française.

Aujourd’hui athlète française la plus titrée des Jeux Paralympiques d’hiver, Marie est l’une des meilleures skieuses du circuit mondial handisport. Son palmarès est éloquent :
  • 8 médailles d’or / Jeux Paralympiques Sotchi 2014 et Pyeongchang 2018
  • 21 titres de championne du monde depuis 2011 (dont 3 grands Chelem : victorieuse des 5 épreuves la même année 2013, 2015 et 2019)
  • 98 victoires en Coupe du monde
  • 8 gros globes (vainqueur classement général des Coupes du Monde)
  • 21 petits globes (vainqueur classement général par discipline)

En parallèle de sa carrière sportive, Marie s’engage et souhaite « partager et transmettre ce que le sport lui a apporté ».

Classée en 2019 parmi les 40 françaises qui comptent (Forbes 2019), égérie de l’Oreal, marraine de l’association « Pour que Lana gravisse sa montagne » (une association destinée à collecter des fonds pour les enfants handicapés), Marie multiplie les actions et s’investit pour le sport et le handicap.

Marie est membre des commissions des Athlètes du Comité International Paralympique et de Paris 2024 depuis 2018.

Côté études, Marie est titulaire d’un baccalauréat ES (2013) et poursuit actuellement son cursus à Sciences Po Paris.

Crédit photo: Grégory Picout