< The hub

Antonin a utilisé la variabilité cardiaque afin de déterminer les états de forme en Sport Adapté, à travers notre application inCORPUS. Son mémoire est novateur car il explore un domaine très peu documenté, à savoir l’optimisation de programmes d’entrainements auprès de sportifs en situation de handicap mental.

Peu d’éléments dans la littérature scientifique permettent de confirmer ou d’infirmer qu’il existe un fonctionnement similaire entre individus « valides » et ceux présentant une déficience intellectuelle au regard des réponses à l’entraînement et du fonctionnement du système nerveux autonome.

Une première étape…

Le mémoire d’Antonin évalue la pertinence d’un test en situation d’éveil pour un public avec déficience intellectuelle. Des sportifs du Pôle France Ski Alpin Sport Adapté ont réalisé des enregistrements de variabilité cardiaque à l’aide d’inCORPUS (entre autres appareils). Les analyses de ces enregistrements ont montré que chez les sportifs étudiés la sphère émotionnelle a un impact particulièrement déterminant sur la variabilité cardiaque, au détriment des fonctions physiologiques ou neuromotrices.  

… avec des conclusions prometteuses

Antonin conclue que l’analyse de la fréquence cardiaque auprès d’individus déficients intellectuels peut présenter un intérêt particulier, notamment dans le domaine du sport. Dans la pratique du haut niveau, d’après des objectifs de performances, la VFC semblerait pouvoir servir d’indicateur aux équipes nationales dans l’élaboration et planification des entrainements. Cependant, le protocole de recueil de données relatif au test orthostatique semble présenter certains biais chez un public déficient intellectuel. Par conséquent, plusieurs paramètres se révèlent nécessaire à étudier afin d’assurer une parfaite maitrise des facteurs liés à la déficience intellectuelle.

Des objectifs sur le long terme

Le but sur le long terme serait d’établir le profil de VFC d’un athlète en sport adapté et de comprendre comment il pourrait indiquer un état de forme objectif et conditionner un programme d’entrainement.

Références scientifiques

(1)          Gouirand, A. Contrôle autonome cardiaque et déficience intellectuelle, Université Paris Sud, Paris, 2020.



Read in English >